Astor Piazzolla

Astor Piazzolla était un des génies du bandonéon. Il a fait partie dans sa jeunesse du groupe mythique de Aníbal Troilo alias Pichuco.

Loin des tangos de formes classiques servis par les grands chanteurs populaires comme Carlos Gardel et Julio Sosa, Astor Piazzolla a créé un genre de tango considéré comme étant destiné, à ses débuts, à une élite d’avant-garde mais qui, avec le temps, a conquis le cœur des argentins et celui du public international.

 

« Je vis ma mort à chaque instant » - album « Maman, j’ai peur » 1976

Marie Paule Belle rencontre Astor Piazzolla à Paris. De cette rencontre naît « Je vis ma mort à chaque instant » Une des deux seules chansons du répertoire de Marie Paule Belle qu’elle ne composera pas. Les paroles sont signées Françoise Mallet-Joris et Michel Grisolia. Dans le studio d’enregistrement, Piazzolla dirige l’orchestre et Marie Paule chante en direct – moment inoubliable, confiera-t-elle plus tard.